Des commerciaux qui exploitent des consultants

Le système des commerciaux qui ont pouvoir hiérarchique sur les ingénieurs consultants en ESN cache une exploitation perverse de l'homme par l'homme et une entrave à l'évolution de carrière et à la rémunération des consultants 

Exploitation des consultants par les commerciaux  

Au-delà de l'exploitation des consultants par les commerciaux qui est le propre des ESN - Entreprises de Services Numériques (voir à ce propos le résumé de l'article du monde diplomatique Informaticiens en batterie, déclassement d'une profession enviée : https://cgttcsfrance.org/prise-de-conscience/informaticiens-en-batterie-declassement-d-une-profession-enviee), c'est l'entrave à l'évolution de carrière qu'il faut ici dénoncer. Peu de consultants sont au fait des niveaux de rémunération des commerciaux en ESN et des différences scandaleuses de rémunérations entre commerciaux et consultants. Les commerciaux gagnent 2, 3 voire 4 fois plus que les consultants alors que ce sont les consultants, souvent très diplômés, qui apportent la valeur ajoutée à l'entreprise par leur travail. Ce travail est souvent effectué dans des conditions de stress difficile, entraînant burn-out, dépressions (jusqu'à parfois des tentatives de suicide) et autres pathologies professionnelles. Les commerciaux, quant à eux, sont rarement très diplômés et exercent un métier bien plus facile que celui des consultants. Il leur suffit souvent de se connecter le matin à des sites d'appels d'offres de clients et d'y répondre - un travail sans grande plus-value - de rencontrer quelques clients même s'ils ne connaissent pas réellement – souvent juste en surface - les métiers de l'informatique. Les commerciaux vendent de la prestation informatique mais pourraient tous aussi bien vendre des voitures, des fleurs, etc. Ces propos ne sont nullement exagérés, beaucoup de commerciaux en ESN viennent d'autres domaines et sont venus en ESN pour l'appât du gain sans aucune connaissance des métiers informatiques. Il leur suffit d'avoir un simple vernis et d'utiliser quelques mots techniques à la mode, qu'ils ne maîtrisent pas toujours, pour faire illusion auprès de clients parfois naïfs et de consultants mal informés.

Pourquoi les consultants se laissent exploiter sans réagir ?  

Comment expliquer que les consultants se laissent à ce point exploiter sans réagir ? Il y a plusieurs explications à cela :

· Politique de l'ignorance et du secret sur les rémunérations 

Comme dit précédemment, les consultants ignorent souvent les différences énormes de salaires entre eux et les commerciaux, cette ignorance fait le jeu des commerciaux. Interrogés à ce sujet, la plupart des consultants pensent que les commerciaux gagnent 20 à 50 % de plus qu'eux alors qu'en réalité, ils gagnent 100, 200 ou 300 % de plus qu'eux. En effet, la plupart des consultants en ESN gagnent environ 50.000 € bruts annuels. Ils pensent que les commerciaux gagnent environ 60.000 à 75.000 € annuels (20 à 50 % de plus qu'eux) alors que ceux-ci gagnent souvent 100.000, 150.000 ou parfois même pour certains 200.000 € annuels (100, 200 ou 300 % de plus). Bien évidemment, ces rémunérations scandaleuses, eu égard aux compétences et à la plus-value médiocres apportés par ces commerciaux, restent totalement secrètes et ignorées de la masse des consultants.

· Politique de la carotte 

Les consultants sont souvent jeunes et ne sont pas conscients de l'exploitation dont ils sont l'objet, les commerciaux cultivant et maniant l'art de les brosser dans le sens du poil et de leur faire des promesses qui sont rarement tenues. Ainsi pour faire accepter une mission rébarbative et dévalorisante à un consultant inexpérimenté, le commercial lui promettra une mission « super intéressante » dans 6 mois. Mais tout cela restera lettre morte car entretemps, un événement se sera passé : « Ah oui, mais tu comprends, ce n'est plus possible parce que… bla bla bla »

· Politique du bâton 

Bien que souvent moins sachants que les consultants et exerçant un métier bien plus facile, les commerciaux ont très souvent un rapport hiérarchique sur les consultants. Ils ont par exemple le pouvoir de licencier, de noter, d'accorder des augmentations, etc. Les consultants les craignent donc. Ce système totalement aberrant et illogique est bien la preuve que l'ESN est un lieu d'exploitation et de soumission. Comment ne pas penser aux camps de travail où des criminels de droit commun, souvent choisis pour leur méchanceté et leur collaboration au système, avaient pouvoir de vie ou de mort sur les pauvres prisonniers politiques. 

· Politique de soumission et de servitude volontaire 

Enfin, les consultants sont peu au fait du droit du travail. Les taux de participation aux élections professionnelles dans les ESN sont très bas. Il arrive même que des consultants votent pour des listes de commerciaux en espérant naïvement obtenir quelques avantages du commercial. Cette aberration prouve à quel point les consultants sont maintenus dans l'ignorance de leur exploitation comme des agneaux que l'on conduit à l'abattoir, sinon comment expliquer un tel masochisme ? Des consultants votent pour ceux qui seront amenés à leur refuser des augmentations, à leur refuser des formations, à les obliger à accepter des missions dévalorisantes qui bloqueront leur carrière, à les licencier après les avoir piégés par une astuce quelconque. 


Lisez à ce sujet sur notre site l'article que nous avons rédigé pour vous au sujet de la servitude volontaire, situation où l'on se met volontairement en état de soumission et où l'on se plaint ensuite sans réagir : https://cgttcsfrance.org/prise-de-conscience/le-discours-de-la-servitude-volontaire-d-etienne-de-la-boetie-est-plus-que-jamais-d-actualite  


Imprimer
×
Stay Informed

When you subscribe to the blog, we will send you an e-mail when there are new updates on the site so you wouldn't miss them.

 

Commentaires

Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter
Déjà inscrit ? Connectez-vous ici
mercredi 17 juillet 2024

Derniers articles - Prise de conscience

18 décembre 2022
Prise de conscience
« Ne croyez pas qu'il y ait nul oiseau qui se pren...
28 novembre 2022
Prise de conscience
Le monde professionnel peut être semé d'embûches… ...
08 octobre 2022
Prise de conscience
Derrière le concept à la mode, d'entreprise libéré...
19 avril 2022
Prise de conscience
Le système des commerciaux qui ont pouvoir hiérarc...

Recevez notre newsletter

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire

"Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire ; c'est de ne pas subir la loi du mensonge triomphant qui passe et de ne pas faire écho, de notre âme, de notre bouche et de nos mains aux applaudissements imbéciles et aux huées fanatiques." Jean Jaurès

"Que le profit soit convenable le capital peut s’employer partout ; 20%, il s’échauffe ; 50%, il est d’une témérité folle, à 100%, il foule aux pieds toutes les lois humaines ; à 300%, et il n’est pas de crime qu'il ne puisse commettre." (TJ Dunning, 1860 "Trade-Unions and Strikes")

Haut de Page