Informaticiens en batterie, déclassement d’une profession enviée

Dans l'imaginaire collectif, les informaticiens forment une élite privilégiée. Pourtant, derrière l'écran, le mythe n'est bien souvent qu'une atteinte au droit du travail.

Aujourd'hui le prestige de l'ingénieur est écorné au profit de l'ENA.


Les SCI (sociétés de conseil en informatique) des années 1970 laissent la place aux SSII (sociétés de services en ingénierie informatique) dans les années 1980 et à un recours généralisé à la sous-traitance dans les années 1990. Les conditions de travail de l'informaticien en SSII se dégradent, il voit bien qu'il ne fait pas partie de l'élite comme on le lui a fait croire en école d'ingénieur. Au contraire, il se voit confiné à des basses œuvres techniques sans aucun pouvoir de décision et subit un management méprisant à son égard.


Cela résulte du fait que l'informaticien est placé en régie chez le client. Beaucoup de SSII dont de simples loueurs de main-d'œuvre et non de vrais fournisseurs de services, c'est-à-dire de véritables sociétés d'expertise.

Le prêt de main-d'œuvre est rigoureusement encadré par le droit du travail, et n'est légal que dans le cadre du travail temporaire, sinon il s'agit d'un délit de marchandage. Pourtant, des fortunes se sont faites grâce à cela. De cette exception découle un encadrement particulier, pervertissant l'ordre hiérarchique. Ainsi, les ingénieurs (diplômés bac + 5) sont encadrés par des commerciaux (bac + 2), ce qui condamne la production à dépendre de la force de vente. Une fois le commercial imposé comme le supérieur hiérarchique, la créativité est reléguée au second plan, au profit de la rentabilité. Le savoir n'est plus valorisé.


Avec 2 % de syndicalisation, la mobilisation du secteur reste encore à inventer.


Le Monde Diplomatique, Nicolas Séné

Article complet :

https://www.monde-diplomatique.fr/2011/05/SENE/20458


Imprimer
×
Stay Informed

When you subscribe to the blog, we will send you an e-mail when there are new updates on the site so you wouldn't miss them.

 

Commentaires

Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter
Déjà inscrit ? Connectez-vous ici
mercredi 21 février 2024

Derniers articles - Prise de conscience

18 décembre 2022
Prise de conscience
« Ne croyez pas qu'il y ait nul oiseau qui se pren...
28 novembre 2022
Prise de conscience
Le monde professionnel peut être semé d'embûches… ...
08 octobre 2022
Prise de conscience
Derrière le concept à la mode, d'entreprise libéré...
19 avril 2022
Prise de conscience
Le système des commerciaux qui ont pouvoir hiérarc...

Recevez notre newsletter

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire

"Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire ; c'est de ne pas subir la loi du mensonge triomphant qui passe et de ne pas faire écho, de notre âme, de notre bouche et de nos mains aux applaudissements imbéciles et aux huées fanatiques." Jean Jaurès

Calendrier syndical 2023

Lu Ma Me Je Ve Sa Di
1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29

"Que le profit soit convenable le capital peut s’employer partout ; 20%, il s’échauffe ; 50%, il est d’une témérité folle, à 100%, il foule aux pieds toutes les lois humaines ; à 300%, et il n’est pas de crime qu'il ne puisse commettre." (TJ Dunning, 1860 "Trade-Unions and Strikes")

Haut de Page