Tests d'évaluation imposés à des salarié-e-s de TCS !

En étant embauché chez TCS, on aurait tort de croire que l'école est finie.


Des témoignages recueillis par une enquête du CHSCT nous ont alertés sur ce que subissaient les salariés de l'équipe « Force », en prestation dans une grande banque de la place. Puisque la direction ne nous convainc pas de sa volonté de réagir promptement quand les représentants du personnel lui remontent des cas de souffrance au travail, nous avons contacté nos camarades syndiqués CGT à la Société Générale. Le CHSCT du site client est en effet compétent pour intervenir.


Nos collègues de TCS en poste chez ce client seraient astreints à passer un test d'évaluation conditionnant leur maintien au sein de l'équipe. Pour rappel, la mise en place par l'employeur d'un procédé visant à évaluer son personnel doit faire l'objet d'une procédure, avec consultation préalable des instances représentatives du personnel : le CHSCT et le CE. Nous sommes donc en présence d'une situation illégale.


Quand des salariés de TCS échouent à ces tests, leur manager leur adresse des reproches infantilisants et culpabilisants. Il les menace de les sortir de la mission, voire de les faire licencier, s'ils échouent une nouvelle fois à un test. Dans le moins pire des cas, cela nuirait à leur carrière.


Les nouveaux embauchés, les moins chanceux, n'auraient droit qu'à deux tests, pas plus, avant une sanction infamante !


C'est ainsi que des salariés de TCS, ravagés par les propos menaçants que leur a tenus ce manager, arrivent au travail la boule au ventre, avec la peur d'un nouvel échec aux tests qui leur serait fatal. Est-ce ainsi que TCS assure à ses salariés des conditions sereines de travail ?


Il nous est arrivé à tous de passer des tests et des examens : examens scolaires, tests sportifs, permis de conduire, etc. Un échec à ces évaluations n'est jamais agréable à vivre, mais il ne se paie pas d'une sanction. Il n'y a qu'à TCS où l'on oblige un salarié à passer un test tout en l'intimidant et en le menaçant de représailles s'il échoue !


Et qui plus est : un test imposé en toute illégalité !


Certaines situations anxiogènes n'ont que trop duré à TCS. Si nous n'intervenions pas par les moyens dont nous disposons, vous seriez en droit de nous accuser de complaisance. C'est pourquoi, nous avons pris contact avec le syndicat CGT de la banque. Le CHSCT du client sera saisi du problème.


Dans l'immédiat, nous appelons la direction de TCS à cesser immédiatement d'exposer ses salariés à une situation à la fois illégale et humiliante.

Communiquez ce message à vos collègues de l'équipe Force que vous connaissez.

Dites-leur de nous contacter immédiatement au cas où on les obligerait encore à passer des tests d'évaluation.

contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


Imprimer
×
Stay Informed

When you subscribe to the blog, we will send you an e-mail when there are new updates on the site so you wouldn't miss them.

Sur le même sujet:

 

Commentaires

Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter
Déjà inscrit ? Connectez-vous ici
mardi 21 mai 2024

Derniers articles - Actualités TCS

Recevez notre newsletter

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire

"Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire ; c'est de ne pas subir la loi du mensonge triomphant qui passe et de ne pas faire écho, de notre âme, de notre bouche et de nos mains aux applaudissements imbéciles et aux huées fanatiques." Jean Jaurès

"Que le profit soit convenable le capital peut s’employer partout ; 20%, il s’échauffe ; 50%, il est d’une témérité folle, à 100%, il foule aux pieds toutes les lois humaines ; à 300%, et il n’est pas de crime qu'il ne puisse commettre." (TJ Dunning, 1860 "Trade-Unions and Strikes")

Haut de Page